Retour à la page précédente

LA VIE À PLEIN TEMPS

14 FÉVRIER1985
Présenté par Philippe BACHMAN

FR3 MIDI-PYRÉNÉES

« Je trouve ça important, la promotion, pour un artiste. »

Mylène est présente toute la durée de l’émission. Elle montre tous les signes de l’ennui (elle prend des poses, se recoiffe, se gratte, joue avec son micro…) jusqu’à ce que le présentateur discute un peu avec elle avant qu’elle ne chante « On est Tous des Imbéciles ».

(Alors que Mylène retire un fil de ses vêtements)
Philippe Bachmann : (…) Et puis, Mylène Farmer avec son nouveau 45-Tours. Après « Maman a tort », qui a fait un tube monstrueux, je lui souhaite au moins la même chose pour « On est tous des imbéciles », son nouveau 45-Tours.
(…)

PB : Mylène Farmer, on pourrait résumer ton itinéraire très facilement : Un, elle enregistre « Maman a tort » (Mylène glousse). Deux, elle en fait un succès. Trois, c’est reparti pour un autre succès et quatre, on est tous des imbéciles.
MF : Voilà. Mais ce qui nous sauve, c’est le style. C’est ça qui est important.

PB : On l’écoute tout de suite, cette chanson, Mylène ?
MF : Oui ! (elle se lève pour aller se mettre en place)

PB : Je te laisse aller t’installer. Le deuxième 45-Tours de Mylène Farmer, ça s’écoute. Ca s’écoute vraiment : « On est tous des imbéciles ».

Mylène interprète la chanson devant un décor en kaléidoscope, en multipliant les grimaces et mimiques. Elle regagne ensuite sa place à côté de l’animateur.

PB : (…) Je te souhaite le même succès, si ce n’est mieux encore, que pour « Maman a tort ».
MF : Hé bien, merci.

Mylène continue de rester inattentive, mais s’amuse beaucoup aux réponses de Popeck, également sur le plateau. Elle l’interrompt cependant lorsqu’il déplore n’avoir été invité qu’à une seule émission pour la promotion de son spectacle de l’époque.

Popeck : Je n’ai fait qu’une seule émission en tout et pour tout! C’est pas ce qu’on appelle matraqué, quand même ?
MF : Non, mais je me demande est-ce que vous seriez heureux de passer à toutes ces émissions ? Parce que c’est promotionnel, et je trouve ça important pour un artiste.

Popeck : C’est très important !
MF : C’est aussi important pour vous que pour moi.

Popeck : Je vais vous dire : j’aurais préféré, parce que j’aurais gagné du temps !
MF : Alors nous sommes d’accord !

Mylène n’intervient plus jusqu’à la fin de l’émission.

Retour à la page précédente